Le changement climatique est une réalité, en cause les grandes sources de pollution mondiales dues notamment aux systèmes de production et de culture des matières premières.

Aussi soient elles, les fleurs n’échappent pas à ce phénomène de production massive entraînant une source de pollution. Pour exemple, les fleurs produites à l’autre bout de la planète et importées par avion.
En Réaction à ces différentes de pollutions se sont développées des alternatives éco-responsables dans les pays européens dont la Belgique.
Pour défendre cette tendance à une production éco-responsable, la Belgian Slow Flowers a vu le jour grâce à la collaboration de petits producteurs locaux. Ce mouvement a permis à des fleuristes de se repositionner en alliant passion et de respect des valeurs écologiques. Parmi ceux-ci on trouve Larissa Di Pietrantonio, une fleuriste créatrice de son projet For Me.

Suivant ce principe, elle propose elle a créé une boutique en centre ville dans lequel elle propose des fleurs séchées, des fleurs fraîches sous forme de bouquet, couronne et montage.

L’aventure démarre en 2013 période à laquelle la Carolo s’est mise à proposer ses services de décorations florales pour des évènements privés tels que des mariages. Au fil des années, ses rencontres l’ont également amenée à travailler pour des décors dans des domaines variés tels que la mode, la pub ou encore la musique. Les prémisses de son projet actuel sont lancées : ne pas gaspiller en faisant sécher les fleurs en vue de créer des bouquets éternels. En 2018, elle rencontre pour la première fois des productrices qui se lancent dans l’aventure de la fleur belge. Depuis, elle les suit dans leur évolution, échange avec elles et se fournit chez elles lorsque la saison le permet, c’est à dire de mai à octobre.

Après un parcours dans l’événementiel, elle décide d’ouvrir sa toute première boutique, avec l’aide notamment de Charleroi Entreprendre. Son but : transmettre aux autres cette nouvelle vision de la fleuristerie mais surtout de consolider ses relations avec ses divers producteurs et leur permettre ainsi d’évoluer vers une production toujours plus juste et adaptée à nos envies.

Maintenant, Larissa souhaite partager sa passion et ses valeurs dans une boutique ouverte du mercredi au samedi, de 11h à 18h, au numéro 31 de la rue Charleville à Charleroi. Dans celui-ci, elle propose diverses créations tant en fleurs séchées qu’en fleurs fraîches. Les fleurs fraîches sont principalement belges et éco-responsables de mai à octobre. Pour le reste de l’année, ses fleurs proviendront de cultures classiques européennes. Dans son magasin sont également des vases ainsi que d’autres articles toujours liés au monde floral.