Charleroi

L'homme menaçant de se faire exploser à son domicile, rue des Claires Fontaines à Courcelles, a été neutralisé. Selon les premières informations, l'individu est un ancien militaire qui vit seul. Il avait à sa disposition plusieurs engins explosifs.

Le facteur de sa rue l'avait vu lundi matin retranché chez lui. L'homme avait eu un différend avec son fils, selon le facteur.

Des riverains ajoutent que l'individu a des problèmes liés à l'alcool.

L'escadron spécial de la police fédérale est descendu sur place, tout comme le service de déminage de la Défense (SEDEE). Le plan d'urgence communal avait été activé.

Le parquet de Charleroi confirme que l'homme qui menaçait de se faire sauter chez lui, lundi en début d'après-midi, à la rue des Claires Fontaines à Courcelles, a été interpellé. Le parquet a ouvert une enquête. L'individu, dans un état second, n'était pas audible dans l'immédiat. Ce lundi, peu avant midi, les services de secours avaient reçu un appel. Un homme était retranché chez lui et menaçait de tout faire sauter à l'aide d'engins explosifs. Un périmètre de sécurité avait été installé, bouclant la rue.

Vers 14h20, les unités spéciales ont réussi à interpeller l'individu. Aucun coup de feu n'a été tiré et l'homme n'a pas été blessé, confirme le parquet de Charleroi.

Selon certains riverains, l'homme vivait mal un différend familial. Il menaçait avec un couteau les forces de l'ordre et les incitait à tirer sur lui.

Caroline Taquin, bourgmestre (MR) de Courcelles, confirme que seul le suspect était présent au sein de l'habitation. Le plan d'urgence communal avait été activé. Le service de déminage (SEDEE) était toujours sur place en fin d'après-midi afin de vérifier la présence ou non d'engins explosifs.