Ce mardi, le tribunal correctionnel de Charleroi a décidé de laisser une chance à Frédéric, en lui octroyant une peine de probation autonome d’un an. Frédéric était poursuivi pour s’être exhibé nu, à deux reprises, à la fenêtre de sa maison.

Totalement ivre, Frédéric avait dévoilé son anatomie le 20 août 2015, sous les yeux d’une femme avant de récidiver, quasiment deux ans jour pour jour après la première. Cette fois-là, c’est une mère de famille et son enfant de 3 ans qui ont découvert Frédéric.

La substitute Pied avait souhaité que Frédéric s’engage à entamer un suivi, en lien avec les infractions à caractère sexuel et à stopper la consommation d’alcool. Frédéric devra respecter ces conditions durant un an, sous peine d'être contraint de purger une peine de 6 mois de prison.