Qu'est-ce qui a commencé en septembre 2014, qui devait durer trois ans et qui empoisonne la circulation sur la petite ceinture de Charleroi (R9) depuis maintenant six ans? Le chantier de réhabilitation du ring !

Aux dernières nouvelles, ce chantier aurait dû être enfin terminé pour la semaine prochaine. Mais il faudra encore un peu de patience : c'était sans compter le démontage de l'échafaudage mobile, qui nécessite de fermer les voies de chemin de fer sous la voie rapide. On parle maintenant de fin octobre ! 

"Mais bonne nouvelle tout de même, pour la fin de la semaine prochaine, on va pouvoir libérer les voies entre la Porte de France (où l'A503 arrive sur le R9) et la Porte de la Neuville (vers Montignies-sur-Sambre et le boulevard Devreux)", explique la Sofico. "Les dernières opérations sur ce tronçon sont en train d'être finalisées."

Par contre, sur la première partie du chantier, de la sortie Porte de la Villette (vers la gare du Sud et Mont-sur-Marchienne) et la Porte de France (où l'A503 arrive sur le R9), les voies ne seront libérées que fin octobre, si aucun retard supplémentaire n'est à déplorer : "tant que l'échafaudage mobile n'est pas démonté, il faut laisser la signalisation en place", note la Sofico. "Mais pour démonter cet échafaudage, il faut des conditions particulières, notamment couper la circulation sur le R9 et les voies ferroviaires sous le ring, ce qui ne peut être fait que la nuit et le week-end. Et l'entreprise en charge du chantier n'a pas encore de date précise."

Une fois l'échafaudage démonté, il restera encore quelques réparations localisées à effectuer, là où était l'échafaudage. "On espère pouvoir tout libérer pour fin octobre", insiste-t-on à la Sofico.