Suite à la fusillade de la nuit de jeudi à vendredi au centre-ville de Charleroi, où un homme a été touché d'au moins deux balles dans l'abdomen et le bras, des perquisitions ont été réalisées dans la région sur demande du juge d'instruction en charge du dossier.

"De nombreux devoirs d'enquête sont toujours en cours", indique le parquet de Charleroi, qui signale par ailleurs que la victime, prise en charge en milieu hospitalier, est toujours en vie. 

Il n'a pas été possible de nous préciser si les tirs étaient bien en lien avec le milieu de la drogue, comme on a pu l'entendre. Toujours est-il que la nuit-même, des policiers lourdement armés ont pu être aperçus en marge du cordon de sécurité dressé autour de l'hôtel de ville, dans des rues adjacentes, et que d'après La Nouvelle Gazette un suspect, inconnu des services de police, aurait été interpellé tôt dans la matinée.