Une scène de tirs liée à un différend d'argent a eu lieu ce mardi à la Grand'Rue à Montignies-sur-Sambre. "La victime" est toujours introuvable et les personnes interpellées ont été relâchées.

Durant la nuit de lundi à mardi, une fusillade a eu lieu devant un appartement situé à la Grand'Rue à Montignies-sur-Sambre.

Sur place, un différend a opposé quatre personnes dans un véhicule et trois personnes occupant l'appartement. Les quatre protagonistes ont tenté de défoncer la façade, a indiqué Sandrine Vairon, procureur de division de Charleroi. Des coups de feu ont été tirés.

Une personne a été blessée, notamment à la cuisse et aurait également reçu un coup de couteau.

Mais la victime, déjà introuvable lors de l'intervention policière, n'a toujours pas donné le moindre signe de vie. "Il est difficile d'établir une version claire des motifs de la scène de tirs sans cette audition. D'ailleurs, difficile de dire si cette personne est réellement blessée ", s'interroge le parquet.

Les autres protagonistes, interpellés à la route de Châtelet à Couillet et auditionnés sur les faits, ont été relâchés. Selon les premiers éléments, un différend lié à l'argent serait à l'origine du conflit. Selon Sandrine Vairon, procureur de division, "la victime" semble même être à l'origine de la fusillade. " Les protagonistes auraient réagi après avoir été eux-mêmes victimes de tirs par la personne introuvable. " 

Un des participants a été transporté en milieu hospitalier après s'être blessé seul, en défonçant la porte de l'appartement.