La nuit du 16 au 17 novembre 2015, Matteo et son beau-père, accompagnés de Steve, ont pénétré à l’intérieur d’un domicile de la rue de la Madeleine à Jumet. Après avoir démonté la coupole et débranché le système d’alarme, le trio s’est rendu dans les chambres à coucher. Jean et Roger ont été réveillés et malmenés avant d’être ligotés.

Les trois voleurs connaissaient l’existence d’un coffre-fort sur place. Courageusement, les victimes ont refusé de donner l’accès à ce coffre. Finalement, le trio a quitté les lieux avec des GSM et le coffre-fort chargé sur un… diable.

Malgré la rapidité des premiers soupçons soulevés par les victimes, la procédure judiciaire a traîné en longueur. De l’aveu même du parquet, le dossier n’était pas le plus compliqué.

Il aura fallu plusieurs années à la justice pour prouver la culpabilité de Matteo, qui dénoncera par la suite Rudy et Steve. Jugés plus de 5 ans après les faits, les trois hommes pouvaient prétendre au dépassement du délai raisonnable. Ce que d’ailleurs le parquet ne contestait pas lors de son réquisitoire, évoquant une certaine lenteur dans le dossier…

Ce lundi, Rudy, Mattéo et Steve n’ont pas obtenu une simple déclaration de culpabilité compte tenu de la gravité des faits. Mais le tribunal leur a octroyé un sursis simple de 3 ans et des peines de travail de 75 et 100 heures.