Guerrino n’a pas supporté de trouver la carte de visite d’un ex de sa compagne dans le portefeuille de la jeune femme.

Entre Guerrino et Jessica, l’histoire d’amour remonte déjà à l’adolescence. Rapidement, les tourtereaux vivent ensemble et fondent même une famille. Le monde est beau et rose au sein du couple. Guerrino n’est pas connu auprès du parquet…

Mais en l’espace de quelques mois, tout dérape. Les deux personnes ne s’entendent plus et la stabilité du couple est mise à rude épreuve. L’histoire d’amour est plus proche que jamais de se terminer définitivement. Guerrino et Jessica s’éloignent quelque temps avant de se retrouver.

Le 6 octobre 2018, Guerrino rentre bourré de soirée au domicile conjugal à Chapelle-lez-Herlaimont. Jessica dort paisiblement avant de connaître un drôle de réveil. Le jeune homme regarde dans le portefeuille de sa chérie et découvre la carte de visite d’un ex de Jessica. Cela suffit à mettre Guerrino dans une colère noire. Il réveille la pauvre Jessica, retourne le lit, lui distribue des gifles et lui crache même dessus…

En juillet 2019, une seconde scène violente éclate. Cette fois-là, Guerrino jure n’avoir "fait que repousser" sa compagne. Mais pour le substitut Bury, Guerrino a pratiqué une manœuvre d’étranglement sur Jessica.

Depuis ces deux scènes particulièrement interpellantes, Guerrino jure s’être pris en main. "J’ai entamé une formation pour la gestion de la violence. On a même débuté une thérapie de couple". Le substitut Bury se félicite de la remise en question de Guerrino et de son évolution. Ce dernier ne souhaite pas compromettre les efforts de Guerrino et ne s’oppose pas à une suspension probatoire. "Il faudrait peut-être ajouter une condition d’abstinence pour l’alcool", conseille le substitut Bury.

Pour Me Donatangelo, à la défense de Guerrino, la condition liée à l’alcool n’est pas nécessaire. Jugement le 30 octobre.