La quatrième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut a réformé un jugement du tribunal correctionnel de Charleroi condamnant Junior Fairon à une peine de huit ans de prison ferme, au lieu de 10, pour avoir pris en otage la directrice de la prison de Jamioulx, le 22 décembre 2019. Déjà condamné à 10 et 15 ans de prison, le boxeur avait été convoqué dans le bureau de la directrice dans le cadre d'un dossier disciplinaire. Deux jours plus tôt, deux clés USB avaient été retrouvées dans ses poches lors d'une fouille.

Le colosse est arrivé dans le bureau peu avant 11h00 du matin et il a sorti un couteau artisanal, fabriqué à partir d'une lame de rasoir et d'un morceau de plexiglas, et l'a placé sous la gorge de la directrice. Un agent pénitentiaire a tenté de protéger la directrice mais a reçu un coup. La directrice a été menacée de mort si elle n'obéissait pas aux ordres de Fairon.

Le prévenu était en aveux des faits, il avait le projet de s'évader de la maison d'arrêt, en s'emparant d'une voiture stationnée sur le parking de la prison mais il n'a pas réussi son coup.

À la suite de ces faits, il a été transféré à la prison de Leuze-en-Hainaut. Sa défense avait plaidé une peine plus légère.