Le 21 juin 2020, à Courcelles, la zone de police locale est intervenue à deux reprises rue de Gosselies. Après la deuxième intervention, la situation a totalement vrillé sur place.

Paolo s'est montré violent et nerveux, après avoir bien bu. « La compagne et le cousin de cette dernière le disent. Le prévenu cherchait sa compagne depuis leur retour du café. Ce dernier a poussé la victime, qui est tombée au sol, avant d'aller dans son coffre pour prendre une clé démonte-roue et frapper le cousin au front », confirmait le parquet sur base des déclarations des victimes.

Blessé au front, le cousin a été contraint de subir trois points de suture. Mais d'après Paolo, il s'agissait de coups de défense lors d'une bagarre avec le cousin.

Pour le parquet, Paolo était bel et bien le responsable de la scène. Une peine d'un an de prison avait été requise contre le prévenu, dernièrement condamné pour des faits de même nature à une peine de travail de 180 heures. Comme suggéré par la défense, Paolo a obtenu un sursis probatoire de 3 ans. Ce dernier devra, notamment, entamer un suivi psychologique pour son problème de violence, ne plus consommer d'alcool et mener une formation en gestion de la violence. S'il ne respecte pas les conditions, Paolo devra purger une peine de 2 ans de prison.