Les nombreuses années de vie commune n’ont pas été roses. Le quinquagénaire a été condamné à deux reprises, en 1992 et 2009, pour des coups et blessures sur Micheline. Cette dernière a d’ailleurs été contrainte, à plusieurs reprises, de fréquenter les centres pour femmes battues.

Quelques heures seulement après avoir fêté le début de la nouvelle année, Alain a insulté, frappé Micheline en lui assénant des coups au ventre et au visage, tiré ses cheveux avant qu’un couple, témoin de la scène, intervienne pour mettre un terme au comportement violent d’Alain. "J’ai eu une crise de jalousie et l’alcool ne m’a pas aidé", justifiait Alain.

Durant trois ans, Alain devra notamment poursuivre sa prise en charge pour sa violence et sa dépendance à l’alcool.