Tout le monde connaît des moments compliqués dans la vie. Certains en profitent pour relever la tête et se reprendre en main… Mais d’autres, comme Arnaud, s’enfoncent encore plus dans les difficultés. Ce dernier a perdu son emploi et s’est retrouvé face à des problèmes financiers. Alors, pour avoir un peu de quoi survivre, Arnaud a décidé de s’introduire dans la buvette du club de foot de Jumet, en pleine nuit, début mars 2020.

Pour accomplir son vol avec effraction, Arnaud a eu besoin d’un coup de main. Son fils, mineur, a donc fait le guet et aidé son papa à charger le coffre de la voiture de vêtements, de nourritures et de boissons dérobés à l’intérieur de la cafétéria. « Vous ne trouvez rien de mieux que de montrer à votre fils que si on est en difficulté, on va voler », s’insurge le tribunal correctionnel en écoutant les aveux du paternel. « On n’avait plus rien à ce moment-là. J’ai même été accusé par ma fille d’attouchements. Ça n’a pas été facile comme période », répond le trentenaire.

Par après, Arnaud ne semble pas s’être calmé. Au contraire, puisqu’il comparaîtra prochainement devant le tribunal pour une autre histoire de vol. « Il a poursuivi dans sa délinquance. Une plainte pour un vol à l’étalage est même arrivée au parquet en janvier dernier », souligne le parquet. Une peine de 12 mois de prison est requise contre Arnaud, dont le casier judiciaire fait mention de quelques condamnations pour des faits similaires.

Jugement le 5 mai prochain.