Le tribunal correctionnel de Charleroi a octroyé vendredi une suspension simple du prononcé de trois ans à Narcisse T.T., qui était poursuivi pour coups et blessures et violation de domicile. Le prévenu, âgé de 34 ans, a été acquitté du vol avec violence de l'Iphone de la victime, sa compagne.

Le 14 juillet 2018, alors que le prévenu passait devant le domicile de sa compagne, il avait remarqué la présence d'un véhicule suspect. Il s'était alors introduit chez sa partenaire et avait découvert un homme dans le lit. 

Furieux, il avait cogné sa compagne à la poitrine, au niveau des côtes. On lui reprochait également d'avoir volé l'Iphone de la victime, un cadeau qu'il lui avait fait quelques semaines avant.

Au tribunal, Narcisse T.T. avait avoué s'être introduit au domicile de sa compagne mais il contestait l'avoir frappée. Une peine de 15 mois de prison avait été requise par la substitute Dutrifoy. Le parquet ne s'opposait pas à un sursis. 

Me Lecomte, à la défense, avait plaidé une suspension simple du prononcé, soulignant l'absence d'antécédent judiciaire de son client.