Emmanuel Toscan expose ses gouaches à la galerie Garance.

Les tableaux d’Emmanuel Toscan explosent de couleurs. Le peintre représente des bouquets de fleurs, des paysages, des personnages tirés du carnaval de Venise. Son univers artistique est à découvrir en ce moment à la galerie Garance de Mont-sur-Marchienne.

Attiré dès le plus jeune âge par les crayons, Emmanuel a découvert la couleur en 1989. "J’ai toujours voulu dessiner", explique l’artiste, âgé aujourd’hui de 46 ans. "Quand j’ai découvert la peinture, j’ai eu un flash pour la gouache. C’est la plus agréable des matières." Il travaille avec des pinceaux très fins et fait donc appel à la plus grande patience au moment de créer. "Je peins au feeling, dès que j’en ressens le besoin. Parfois, je ne suis pas suffisamment en forme pour m’y mettre."

Car Emmanuel a une particularité : il est atteint d’autisme. Pourtant, il peut se targuer d’avoir une belle carrière derrière lui. Plongé dans un certain mutisme suite à la découverte de son handicap, il s’inscrit à l’académie des Beaux-Arts de Charleroi. "Je m’y suis beaucoup plu. C’était un monde différent. J’ai appris à affiner ma technique de 1986 à 2008, soit pendant 22 ans."

Il a également eu l’opportunité d’exposer à Charleroi, Namur et Bruxelles. Ses œuvres se sont même exportées vers l’Italie. Son papa est originaire de la région du Frioul où se trouvait une galerie. Emmanuel y organisait une exposition tous les ans. "Les gens sont beaucoup plus ouverts à l’art qu’en Belgique", souligne sa maman, qui regrette un manque d’intérêt du public pour les galeries d’art dans notre pays.

L’attache d’Emmanuel pour la Botte est très forte. Son rêve est d’un jour installer ses peintures dans la belle ville de Venise. Il a également déjà reçu des propositions pour exposer dans la capitale française. Peu importe ce que lui réserve l’avenir, son exposition est visible jusqu’au 15 décembre à l’Avenue Paul Pastur, 52 à Mont-sur-Marchienne. L’espace est accessible tous les jours de 10 h à 18 h, excepté le dimanche de 14 h à 18 h.