Charleroi On vous parlait plus tôt dans la journée de l'opération "coup-de-poing" de la police locale de Charleroi, sur la place de la Digue, ce mercredi. Les chiffres sont tombés.

Ce sont, en tout, 27 jeunes qui ont été arrêtés administrativement par les agents de la police locale, du PSO (peloton de sécurisation de l'ordre public) et du GSA (groupe d'intervention). "Seulement deux sont majeurs, tous les autres sont des mineurs", communique l'inspecteur principal David Quinaux.

Ces jeunes, venus de La Louvière, Charleroi et de la région, s'étaient donné rendez-vous à Charleroi même, en plein centre-ville, pour se battre. C'est par les réseaux sociaux qu'ils avaient tenté d'organiser leur coup. 

Les forces de l'ordre, qui surveillaient les agissements du groupe, leur sont tombé dessus avant qu'ils ne puissent passer à l'acte. "Ce n'est pas la première fois que ça arrive", nous expliquait-on dans l'après-midi. "Mais ce qui compte, c'est qu'on puisse intervenir avant les infractions. Et ça fonctionne plutôt bien, parce qu'on n'a pas encore eu de bagarre dans les rues de la Ville."