Ce samedi vers 16h00, Frédéric Volan circulait sur la N90 à hauteur de Jemeppe-Sur-Sambre en direction de Farciennes.

Cet homme se trouvait sur la nationale quand soudain une voiture qui devait normalement respecter un « cédez le passage » débouche. Frédéric Volan a donc dû donner un gros coup de volant pour éviter la voiture en question.

Arrivé à hauteur du rond-point entre Lambusart et Moignelée. Alors que Frédéric poursuivait sa route en direction de Farciennes. Le véhicule le rattrape et le poursuit. Le conducteur se place entre Frédéric et les deux bandes de circulation. La voiture ralentit de plus en plus pour forcer Frédéric à s’arrêter. Le véhicule s’arrête totalement sur la N90 et par conséquent Frédéric en fait de même avant le pont de la sortie de Farciennes.

Le conducteur sort alors de son véhicule et se dirige vers celui de Frédéric. Il ouvre sa portière et tire fort sur sa ceinture pour qu’elle se bloque afin que Frédéric ne puisse plus bouger. Le conducteur insulte Frédéric en déclarant : « espèce de connard, t’as failli me tuer moi et ma femme ». Il arrache les lunettes de vue de Frédéric, les écrase entre ses mains avant de les jeter au sol. Ensuite durant cinq minutes, les coups de poings s’enchaînent au niveau du visage de Frédéric. La femme de l'agresseur est ensuite sortie du véhicule. Elle l'a attrapé en lui disant de monter dans la voiture. Puis, ils sont partis. 

L’agresseur conduisait une FIAT PUNTO, ancien modèle de couleur bleue foncée portant la marque d’immatriculation UXV sans autre précision.

L’individu mesure entre 1m75 – 1m80, de corpulence normale. Il est âgé entre 40 et 45 ans, de type européen, de peau blanche. Ses cheveux sont de couleur châtain et décoiffés. Il est également mal rasé. Il était vêtu d’une veste fluo à longue manche et bandes grises aux poignets et d’un pantalon de travail.