Le cortège du carnaval d'Alost (Flandre orientale) prévu lundi a été annulé en raison des intempéries, a annoncé le bourgmestre Christoph D'Haese.

Le carnaval d'Alost, l'un des plus célèbres du pays, avait attiré quelque 80.000 personnes pour le cortège de dimanche.

Plusieurs cortèges carnavalesques prévus lundi dans le Limbourg ont également été annulés, notamment à Saint-Trond, Riemst et Lanaken, en raison d'avis de tempête. Dans d'autres localités, les cortèges ont été maintenus, mais des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place.

Les festivités à Saint-Trond ont été reportées au 10 avril.


Le cortège du Rosenmontag à La Calamine reporté

Le cortège carnavalesque du Rosenmontag à La Calamine est annulé en raison des conditions climatiques, a indiqué lundi matin Frédéric Krickel, responsable communication du comité de carnaval.

Il est reporté à une date ultérieure.

Les festivités du Rosenmontag, avec son traditionnel cortège et le défilé de plusieurs milliers de carnavalistes dans les rues, est annulé à La Calamine en raison des conditions climatiques. "Pour des raisons de sécurité le cortège est annulé et reporté à une date ultérieure qui n'a pas encore été définie", explique Frédéric Krickel, responsable communication du comité de Carnaval.

A Eupen, une réunion se tenait encore peu avant 10h afin de décider ou non du maintien des festivités.


Le cortège carnavalesque d'Eupen maintenu mais sous certaines conditions

Le cortège carnavalesque du Rosenmontag sera maintenu à Eupen malgré les conditions climatiques, mais sous certaines conditions, a indiqué lundi Claudia Niessen, la bourgmestre faisant fonction. Au terme d'une réunion de sécurité, les autorités eupenoises ont décidé du maintien du traditionnel cortège du Rosenmontag, malgré les conditions climatiques peu favorables et les importantes rafales de vent.

"Le cortège démarrera comme prévu à 13h30 mais sous certaines conditions: aucun char ne sera tracté par des chevaux, les éléments mobiles des chars, comme des voiles de bateau, devront être démontés et personne ne pourra se trouver sur les grands chars", précise Claudia Niessen.

Par ailleurs, si les conditions climatiques se dégradent, le cortège pourra arrêté ou l'itinéraire modifié, ajoute la bourgmestre.

Le cortège de Rosenmontag de La Calamine a quant à lui été annulé et reporté à une date ultérieure.


Des défilés de carnaval annulés en Rhénanie en raison de vents violents

Les défilés de carnaval lundi à Düsseldorf et Mayence (ouest de l'Allemagne) ont été annulés en raison de vents violents attendus dans la journée, ont indiqué les organisateurs. "Le coeur lourd mais avec le sentiment de prendre la bonne décision, nous annulons le défilé du Lundi des Roses", a déclaré Richard Wagner, le président de l'Association du carnaval de Mayence, cité dans un communiqué. Le comité du carnaval de Düsseldorf a indiqué lundi matin avoir pris la même décision.

Des vents violents de sud-ouest sont annoncés lundi sur la Rhénanie, avec des rafales comprises entre 85 et 100 km/h.

Le principal et plus ancien carnaval de la région (il remonte à 1823), celui de Cologne, a lui été maintenu, mais des précautions seront prises: les drapeaux, grands panneaux et personnages en carton de grande taille sont interdits, tout comme les chevaux.

"Le Lundi des Roses" est traditionnellement le moment fort des célébrations du carnaval en Rhénanie qui ont débuté jeudi dernier et s'achèvent mardi soir, avant le Mercredi des Cendres, qui marque l'entrée dans le carême dans la tradition catholique.

Des défilés de chars humoristiques sont organisés dans les centres-villes et attirent des dizaines de milliers de spectateurs.

Le carnaval de Cologne doit aussi avoir lieu avec des mesures de sécurité renforcées, à la suite des agressions sexuelles en série la nuit du Nouvel An qui avaient choqué l'Allemagne. Ces violences ont été attribuées pour une large part à des migrants, notamment nord-africains.


Le festival artistique Spinrag de Courtrai fermé ce lundi

Le vent violent et les fortes pluies ont également des implications en Flandre occidentale. Plusieurs événements ont été annulés et la prudence est de mise dans les domaines provinciaux. A Blankenberge, le carnaval des enfants a dû être annulé, tout comme le chapiteau à bière, qui devait ouvrir lundi et mardi. Toujours à la côte, les brises-lames d'Ostende seront inaccessibles.

Le festival artistique Spinrag de Courtrai est également touché; le luminarium, un labyrinthe coloré, restera sûrement fermé lundi.

Les domaines provinciaux restent ouverts, mais la prudence est requise jusqu'à mardi matin. Des panneaux d'avertissements sont affichés pour les visiteurs.


Des arbres et des branches du côté de Tournai

A Mouscron, à la suite de rafales, deux arbres sont tombés lundi vers 12h30 sur des câbles de la télédistribution le long de la chaussée d'Albeke. Après la mise en sécurité des lieux, les pompiers de Mouscron ont procédé au tronçonnage des arbres.

Le long de l'autoroute E42, dans le sens Tournai-Mons, les pompiers de Beloeil sont également intervenus, peu après 13h, à hauteur de Basècles pour deux arbres qui entravaient les voies de circulation.

A Bernissart, les pompiers sont sortis à deux reprises pour des branches tombées sur la voie publique à Blaton et Ville-Pommeroeul.

Enfin, à Tournai, les pompiers ont été appelés pour des interventions mineures dues à certaines bourrasques de vent.


Une quinzaine d'interventions des pompiers de Charleroi

Les pompiers de Charleroi ont reçu une quinzaine d'appels ce lundi après-midi, à la suite de fortes rafales de vent qui soufflent sur la région. Il s'agit essentiellement de chutes d'arbres et de câbles qui menacent de céder. Un pignon de façade s'est également effondré à Forchies-la-Marche (Courcelles). Les pompiers de Charleroi ont connu un pic d'interventions, ce lundi, en milieu d'après-midi. Les violentes bourrasques de vent ont entraîné la chute de plusieurs arbres sur la voie publique, comme ce fut notamment le cas sur la place Wilson à Châtelineau.

Des câbles électriques menaçant de céder ont également été sécurisés par les sapeurs-pompiers carolorégiens qui sont intervenus à la rue Maurice Tasse à Forchies-la-Marche, à la suite de l'effondrement d'une partie d'une façade. Un pan de briques de plusieurs mètres carrés s'est en effet effondré dans la cour de l'habitation, sans faire de blessés. Un périmètre de sécurité a été établi le temps de s'assurer que le reste de l'édifice est bel et bien stable.