Charleroi

L’intercommunale de Santé Publique dans l’œil du cyclone.


Manifestement, le nouveau décret wallon sur la gouvernance publique n’a pas encore mis fin aux pratiques politiques nébuleuses du passé. La preuve ? A l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), l’étonnante procédure de recrutement d’un directeur général adjoint le confirme.

Mercredi, les membres du bureau exécutif de l’entreprise qui gère deux hôpitaux publics (NDLR : le CHU Marie Curie et la clinique Vésale) et plus de 5.000 travailleurs ont reçu et auditionné le seul et unique candidat dont le dossier avait été jugé recevable et dans les délais sur les quatre déposés : il s’agit de Thomas Salden, en congé de la vice-présidence du conseil d’administration de l’ISPPC, mais aussi secrétaire général adjoint du MR et demi-frère d’Olivier Chastel.

L'élaboration du profil et plusieurs détails dérangent [...]