Plusieurs vidéos où on voyait des dizaines voire des centaines de gens danser, agglutinés, sans masque sauf rare exception, au Marché de Noël de Charleroi ont circulé ces derniers jours sur le web. Avec raison, des voix se sont élevées pour dénoncer la situation.

De fait: d'une part il est absolument irresponsable, d'autant plus en pleine remontée de l'épidémie de Covid-19 qui mettent à genoux notre système de soin de santé, d'autoriser, tolérer ou laisser faire de telles pratiques contraires aux mesures sanitaires; d'autre part le monde de la nuit, contraint de fermer, fait entendre sa voix pour dénoncer ce qui ressemble à s'y méprendre à une scène de boîte de nuit.

Dès lundi, le Collège du bourgmestre et des échevins a demandé une analyse détaillée de la situation aux responsables de l'organisation du marché de Noël (l'entreprise 50N5E) et à la police locale. La Ville précise, dans son communiqué, que les manquements aux règles sanitaires ont été constatés "sur la dernière demi-heure d'ouverture du Village de Noël du samedi 27 novembre".

Suite à cette analyse, réunis ce mardi, les décideurs politiques locaux ont décidé d'adopter des mesures additionnelles.

  1. Les soirées "DJ Set" sont interdites sur la "Winter terrasse" du grand chalet, jusqu'au 31 décembre 2021.
  2. La capacité d'accueil de la "Winter terrasse" doit être revue en fonction de la surface disponible et de la distanciation sociale.

"La Ville poursuit la collaboration avec son partenaire 50N5E afin d’assurer la mise en œuvre des nouvelles dispositions adoptées ce jour par le Collège", conclut le Collège communal dans un communiqué.