Le 15 mai 2015, dans un petit appartement de la rue de la Station, derrière la gare de Lodelinsart. Isabelle Lambert (32) et Franck Frissen (44) habitent ensemble au 2e étage depuis quelques mois. Peu après 20 heures, ce soir-là, le numéro d'urgence sonne: Isabelle signale aux secours qu'elle vient de "planter" son copain. Sur place, quand la police et les secours arrivent, Franck Frissen baigne dans une mare de sang, un couteau de cuisine ensanglanté se trouve à un mètre du corps. Isabelle Lambert, décrite comme hystérique et tenant des propos incohérents, est arrêtée sans opposer de résistance.

Une dispute, sur fond d'alcool, a visiblement dégénéré. Il s'est avéré, lors de l'enquête et l'audition du témoin, qu'Isabelle Lambert s'est saisie d'un couteau pour le planter à plusieurs reprises dans le corps de son compagnon. Une fois, fatale, dans le coeur.

Le couple entretenait une relation apparemment tumultueuse depuis moins d'un an, avec des disputes fréquentes, indique le dossier. Frank Frissen, la victime, a été présenté par des témoins comme un homme violent, selon certains violent avec sa compagne. Pourtant, "On s’entendait bien, il n’y avait pas de violence dans notre couple, il ne me frappait pas", a déclaré Isabelle Lemaire dans son audition, à l'époque, indiquant aussi ne se souvenir de rien. 

Le jeudi 23 septembre 2021, les jurés seront tirés au sort. Le procès d'assises, pour "meurtre", se tiendra dès lundi 27 septembre, à 9 heures, devant la cour d'assises du Hainaut à Mons.