Aujourd’hui, Ali confirme ne plus se droguer, ne plus boire et gérer sa bipolarité. Si on se fie à ces explications, on peut dire que le quadragénaire revient de loin. Victime d’une tentative d’assassinat en 2009 à Marcinelle, Ali a tout perdu à la suite de cette scène de coups de feu. Lui qui était gérant de plusieurs commerces et un sportif aguerri, a sombré dans une sévère dépression, mélangeant drogue et alcool.

Le 1er octobre 2018, Paolo a croisé la route d’Ali alors qu’il se rendait dans une banque vers 2h du matin à Marcinelle. Son vélo lui a été dérobé par le quadragénaire, après avoir reçu un coup dans le nez. Ce vendredi, Ali ne conteste pas les faits même s’il ne se souvient de rien.

La substitute Broucke admet avoir du mal à faire confiance à Ali. Et pour cause, puisque ce dernier a déjà bénéficié de plusieurs mesures de faveur, mais ne semble toujours pas avoir retenu la leçon. Une peine de 20 mois de prison est donc requise. Jugement dans quatre semaines.