Jean-Jacques Cloquet, directeur à Pairi Daiza, ex-CEO de l’aéroport de Charleroi, dirigeant d’entreprise (il fait de la consultance) et président des Lacs de l’Eau d’Heure, devient administrateur de B4C, le club d’affaires carolo qui regroupe plus de 300 dirigeants d’entreprises sur le grand Charleroi. Objectifs : valoriser l’image "peu glorieuse" de la métropole, promouvoir l’esprit d’entreprendre auprès des jeunes.

Vous redevenez donc administrateur ?

"Oui, c’est un petit peu un retour au pays. J’en faisais partie, d’abord en tant qu’administrateur, puis membre pour représenter l’aéroport. C’est un honneur, parce que c’est un club qui marche très bien, avec des gens brillants et motivés pour leur région. J’espère pouvoir renvoyer la balle pour qu’on se mobilise pour la région qui en a bien besoin, avec mon petit carnet d’adresses d’un mec de soixante ans qui a tout de même pas mal d’expérience. Surtout maintenant que le secteur économique a beaucoup souffert, B4C est un pôle économique important, qui va jusqu’à Momignies tout de même."

S’il fallait "vendre" B4C en quelques mots ?

"C’est un endroit de partage d’expériences professionnelles dans le secteur économique de haut niveau. Quelqu’un qui y vient a la possibilité de rencontrer des dirigeants d’entreprises actives dans tous les secteurs, et échanger plus que des cartes de visite. C’est un milieu assez influent, mais où la confiance règne."