Jules, père de 11 enfants et beau-père de plusieurs autres, n’est pas un enfant de chœur. Son lourd passif judiciaire peut en témoigner. Condamné à de nombreuses reprises à de lourdes peines de prison, Jules a partagé la majeure partie de sa vie entre les prisons et sa vie familiale. En 2000, il a déjà été condamné pour un attentat à la pudeur.

Ce mardi, c’est pour un nouvel attentat à la pudeur que Jules se retrouve sur le banc des prévenus. Mais cette fois-ci, la victime n’est autre que Clara (prénom d’emprunt), sa propre fille née en 1998. Et cette dernière n’a jamais dénoncé les faits…

En réalité, c’est son petit ami qui a, le 3 février 2016, envoyé une lettre au départ anonyme pour alerter la police des agissements douteux de son beau-père. Immédiatement, Clara a été convoquée pour s’expliquer face aux policiers. « Et les agents ont rapidement compris qu’il y avait quelque chose puisque dès les premiers mots, Clara a craqué et changé subitement de comportement, avant d’admettre que tout ce qui était écrit était vrai. »

Une seconde victime

La lettre écrite par le petit ami de Clara détaille les actes commis par le père de la mineure, entre juin et décembre 2015. « On y parle d’attouchements, de baisers qui ont eu lieu dans la chambre ou la salle de bain », explique le parquet de Charleroi. À travers cette lettre, le petit ami de Clara ne s’est pas simplement contenté de relater les faits dont a été victime sa copine. Il est également revenu sur les faits dont a été victime l’une des belles-filles de Jules, dans les années 90. « Et elle aussi a confirmé les faits, sans avoir pensé un seul instant qu’il s’en prendrait par la suite à sa propre fille. » Grâce à la prescription des faits, Jules ne sera jamais condamné pour les actes sexuels commis sur sa belle-fille.

Les deux femmes précisent n’avoir jamais subi de pénétration de la part de Jules. Vu la dangerosité sociale de Jules, la récidive spécifique et l’absence de remise en question, une peine de 3 ans de prison a été requise. Jugement pour le 9 mars prochain.