Le trentenaire est poursuivi pour deux scènes de violences sur sa compagne. Il l'a été violemment frappé car elle refusait des relations sexuelles.

Julien et Aurélie ont vécu une histoire d’amour durant plusieurs années. Mais au fil du temps, la relation entre les deux personnes s’est essoufflée. Le trentenaire souffre également de problèmes d’alcoolémie, ce qui n’arrange pas la situation. 

Le 16 septembre 2018, à Charleroi, Julien a abusé de la boisson, lorsqu'une violente dispute éclate entre Julien et Aurélie. 

Face au tribunal, Julien reconnaît avoir giflé sa compagne et donné un coup de pied aux fesses de la victime. La police, qui intervient sur les lieux, invite Julien à quitter le domicile. Le trentenaire s’exécute et revient le lendemain, bien décidé à reconquérir Aurélie. Mais la situation tourne de nouveau en conflit et Aurélie est de nouveau giflée par Julien. Il menace également Aurélie, par-derrière, à l’aide d’un couteau de cuisine proche de son visage, car elle a refusé une relation sexuelle. "Tu préfères ça ?", profère Julien à sa victime.

Devant le tribunal, le ministère public a requis une peine de 12 mois de prison, sans toutefois s’opposer à un sursis probatoire, pour aider Julien à gérer sa violence et sa problématique liée à l’alcool. 

Jugement, le 12 mars.