À cause de son comportement de rebelle, Julien avait blessé trois policiers, le 27 avril 2020. Ces derniers avaient subi une fracture de la phalange, une commotion cérébrale et des points de suture au front.

Ce jour-là, la police était intervenue sur la voie publique à Charleroi, pour une dispute conjugale entre Julien et sa compagne. Au départ, deux policiers avaient tenté l’approche diplomatique. Mais en face d’eux, Julien ne se laissait pas faire et se montrait même suspect en rapprochant sa main vers sa sacoche… "Je n’ai pas voulu être fouillé ni même donner ma sacoche. Ils m’ont plaqué au mur, fait une balayette et claqué ma tête au sol", affirmait Julien, osant prétendre avoir été victime de violence policière.

Malheureusement pour Julien, il était bien le seul à tenir cette version. Sa compagne et un témoin confirmaient avoir vu Julien se jeter sur les policiers. Ce dernier était finalement maîtrisé par six policiers, non sans mal. Le parquet souhaitait une réaction sévère pour sanctionner les faits.

Ce vendredi, Julien a écopé de 12 mois de prison avec un sursis probatoire de 3 ans pour cesser sa consommation d’alcool et de cannabis.