Par le passé, ce dernier a été condamné à quelques reprises et a également obtenu des mesures de faveur, comme des sursis. Tout récemment, en 2018, Kevin a eu une nouvelle chance de la justice avec un sursis de 5 ans pour une peine de 30 mois de prison. Mais durant son délai d'épreuve, il a récidivé.

Le 24 août, le prévenu a tabassé Nathan (prénom d'emprunt) avec plusieurs coups de poing et de pied au visage. Mais selon le prévenu, la victime l'a provoqué. "J'étais tranquille chez moi, avec ma femme et mes enfants et il est venu me menacer avec une carabine", avait-il expliqué. Seulement voilà, comme l'a relevé le tribunal lors du prononcé, cette explication ne tient pas la route. Aucun élément ne confirme qu'il a été menacé avec une arme...

Le trentenaire est sorti de son domicile, armé d'un couteau, pour faire face au prévenu. "J'ai lancé le couteau dans l'une des vitres de l'Audi et il est sorti de la voiture et on a commencé à s'embrouiller."

Une lourde peine de 6 ans de prison ferme avait été requise contre le prévenu. Finalement, Kevin écope d'une peine de deux ans de prison en moins que la peine requise.