Charleroi La SPA accueille les animaux pour différentes raisons.

La SPA (Société protectrice des animaux) de Charleroi s’occupe de chiens, chats, chèvres, moutons, lapins, chevaux, rapaces, etc., jusqu’à leur adoption. Il y a trois raisons pour lesquelles un animal arrive à la SPA.

Tout d’abord, l’abandon. Certains propriétaires décident de se séparer de leur animal pour différentes raisons : maladie, vacances, trop vieux, ne s’entend pas avec le bébé, etc. Certains trouvent de fausses excuses comme "je l’ai trouvé au bord de la route". Le président, Willy Bourmorck, nous raconte : "Une fois, une dame est arrivée à la SPA avec un chien qu’elle disait avoir trouvé dans la rue. Cependant, ce chien avait une puce, on a donc téléphoné au numéro de téléphone juste en face d’elle. C’est là que son GSM a sonné, elle a répondu comme si de rien n’était et a demandé "c’est pour quoi ?". Nous lui avons répondu que c’était pour son chien que l’on avait retrouvé. Elle était mal à l’aise." Lorsque c’est un abandon, l’animal peut être remis à l’adoption directement.

La deuxième raison est un animal trouvé sur la voie publique. Le signalement est fait soit par la police soit par une personne. Il faut ensuite attendre 20 jours avant de pouvoir le mettre sur la liste pour être adopté, au cas où l’animal est réclamé par son propriétaire.

La dernière raison c’est la saisie. La SPA reçoit des appels pour un animal mal traité. Le service inspection de la SPA se rend sur les lieux pour vérifier le cas. Soit ils font des recommandations et y retournent quelques semaines plus tard. Soit l’animal est saisi. Dans ce cas, la police doit faire un P.-V. qu’elle remet au bourgmestre. C’est le bourgmestre qui doit lever la saisie pour que le chien puisse être adopté. Pour cela, il faut attendre au moins 60 jours. Christophe s’occupe du service inspection de la SPA accompagné de quelques bénévoles : "Le but est de laisser l’animal sur place mais dans de meilleures conditions, on demande alors que des changements soient faits. Si c’est trop grave, on demande l’appui de la police pour saisir l’animal. On a déjà saisi 219 chiens dans une maison à Strée. Ici récemment, il y en avait 12 dans une voiture qui a été dépannée jusqu’à la SPA."

Le service inspection est la partie la plus importante de la SPA. C’est l’image de la société, ils doivent avoir un comportement exemplaire, ce qui n’est pas toujours facile.