Les piscines communales sont prêtes à reprendre mercredi 1er juillet.

Réorganisation des flux de circulation intérieure, installation d’équipements de protection, mesures d’hygiène sanitaire et tests de laboratoire confirmant la qualité des eaux des deux bassins : "à Charleroi, l’Hélios et le centre aquatique de plein air de Marcinelle sont en mesure de rouvrir dès ce mercredi", selon le directeur général de la Régie Communale Autonome (RCA) Antoine Tanzilli.

L’Hélios est déjà en ordre de marche, sa jauge de 450 nageurs pour le grand bassin et de 90 pour la pataugeoire portent sa capacité à 540 usagers simultanés. À Marcinelle, le complexe peut en recevoir 400. Mais le passé a montré qu’il pouvait en accueillir beaucoup plus en période de canicule, raison pour laquelle la RCA veut baliser la fréquentation. "Nous sommes dans une activité très dépendante de la météo. C’est elle qui fait ou plombe le succès de la saison."

Pour prévenir le risque de files d’attente et de refoulement à l’entrée en cas de saturation, la RCA pense à organiser deux sessions quotidiennes (l’une de 10 à 14h, l’autre de 14h30 à 18h30 avec une tarification revue à la baisse) mais surtout à mettre en place un système de réservation en ligne. "On met les bouchées doubles pour être prêt mercredi."

Question affluence, le rapport 2019 fait état d’une année record pour l’Hélios, avec un total de 281 387 nageurs pour l’année. Quant au centre aquatique de Marcinelle, ses 29 926 entrées de l’an dernier l’ont placé derrière son résultat de l’année précédente (43 000 entrées) mais 9 % au-delà de son objectif. En 2019, les deux infrastructures ont généré 650 000 euros de recettes pour un subside de 2,25 millions. Aucune n’est autosuffisante financièrement. Même à pleine capacité.