L'Hélios, la plus grande piscine de Charleroi est, tout comme les salles de sports, fermée au public. A part de la course à pied, toutes les salles de sports et les piscines publiques sont fermées en raison des risques sanitaires dus à la covid.

Malgré différentes mesures adoptées au fil des communications gouvernementales, l'établissement carolo inauguré à la fin des années 70 est actuellement vide de tout baigneur et club sportif. Au total, ce sont près de 1.000 usagers quotidien qui ne pourront plus se délasser dans l'eau, faire du sport ou simplement apprendre à nager.

Point central de la vie sportive carolo, l'Hélios n'a pu défendre sa position et avancer les aménagements sanitaires réalisés afin de recevoir la visite du public.

Si d'un point de vue financier, les pertes restent limitées, la Régie Communale Autonome qui a la gestion de l'Hélios et du centre de Délassement de Marcinelle a pu compter sur l'aide de la ville. "Nous recevons un subside au prix. C'est-à-dire que chaque mois, nous rendons nos entrées à la ville qui nous subsidie au prorata. Maintenant que nous sommes totalement fermé nous ne percevons plus rien. Sur base des statistiques des dernières années la ville nous a octroyé un subside d'1,5 million d'euros," explique Antoine Tanzilli, président de RCA.

Pour ce qui est de l'entretien des locaux pendant cette fermeture, rien ne change de l'entretien au quotidien si ce n'est que l'eau et l'espace piscine sont un peu moins chauffés. Les responsables ont également saisi l'occasion pour réaliser des travaux normalement prévus ultérieurement.

Nous avons eu l'opportunité de visiter la piscine, de voir ce qui se cache dans les caves et la manière dont sont traités les 2.000 m³ de la piscine. Les machines ne sont nullement à l'arrêt et ne demandent qu'à être lancées à plein régime dès l'accueil du public autorisé. A ce titre, Claudio Dall'Acqua, moniteur général d'organisation nous a ouvert chaque porte afin de constater que tout est aux normes et même au-delà. "Parmi les 1.000 visiteurs quotidien, il y a 750 élèves. Certes, ce sont les vacances mais il y a aussi des clubs de natation, de water-polo ou encore de triathlon qui ne peuvent s'entraîner ni donner de stages. Nous aurions souhaité que les dates de fermetures puissent correspondre entre-elles. Si les écoles reprennent le 16 novembre nous ne pouvons rouvrir que le 19 novembre. Nous aurions bien voulu aussi accueillir les enfants du primaire et faire notre part du boulot d'apprentissage de la natation. Sans déroger aux règles sanitaires, la piscine peut accueillir près de 400 personnes en même temps. Nous avions aussi engagé des étudiants pour aider à la désinfection systématique des endroits de passages. Tout le parcours est fléché et les recommandations sont rappelées dès que possible."

La piscine qui occupe une vingtaine d’équivalent temps plein a dû également replacer ses collaborateurs dans d'autres services de la RCA pour éviter une mise au chômage.