Deux opérateurs se partagent le marché de l’escape game carolo. Il y a d’une part Ludo Trotter, avec une infrastructure indoor sur l’univers de la mine et une proposition extérieure autour de la BD (noiueauté). D’autre part, Dico Games à partir de sa marque Charlerooms exploite trois jeux d’évasion, deux en intérieur (le cabinet de Me Hembise sur les quais de Sambre et Kalikazan à la galerie Bernard) et un nouveau en extérieur, la "Petite Escapade", à vivre dans le quartier de la ville basse. "Cette offre nous permet de nous adapter à tout type de météo", expliquent Didier Colart et Eric Hublart, associés au sein de l’entreprise.

"Nous avons fait le choix de miser sur des produits à taille humaine. Les installations mécaniques prennent le pas sur l’électronique. Et surtout, nous veillons à ce que les participants soient toujours encadrés ou accompagnés par des "game masters" actifs." La "Petite escapade" se concentre sur la ville basse. En 1h à 1h30, elle permet de partir à la découverte de l’histoire de Charleroi en y décryptant des énigmes et en allant à la rencontre de ses figures illustres, de la période Vauban en 1666 jusqu’à nos jours. "C’est un jeu élaboré pour les familles", insiste Didier Colart. Quatre groupes peuvent évoluer simultanément, ils s’orientent à l’aide d’un plan et interagissent au travers de QR codes. Pour l’élaboration de ce jeu, nous nous sommes inspirés de « la Cryptide de la Plate Taille », l’escape game que nous avons développé l’an dernier sur le site des barrages de l’Eau d’Heure en partenariat avec le Crocodile Rouge. Elle existe en deux versions, l’une courte (2h) et l’autre longue (4h) et sera bientôt prolongée -complétée- par l’expo Kriptemans, un mini jeu d’évasion aménagé dans une remorque. En vingt minutes, deux participants auront à résoudre une énigme liée aux animaux de légende, parmi lesquels Nessie dont une doublure a été vue traversant la plate Taille. Cet été, Dico Games a aussi investi le musée de Mariemont avec "le Secret de Warocqué, malédiction mérovingienne", accessible jusqu’en novembre. Sur fond d’incidents mystérieux, les joueurs sont appelés à réparer les erreurs du temps pour briser le cycle maudit.

"C’est un moyen d’attirer de nouveaux visiteurs sur le site et de donner un angle décalé à la culture", observe Eric Hublart. "Nous pouvons concevoir des produits clé sur porte pour des entreprises ou des opérateurs touristiques, cela en s’adaptant à leurs budgets."

Au centre de Charleroi, la "Grande Escapade" sera de retour le 4 septembre prochain. Ce jeu géant d’une capacité de 600 participants bénéficie du sponsoring du shopping Rive Gauche mais associe une quarantaine de

commerces en dehors, dont quatre enseignes majeures. En 2021, Napoléon dont on commémore le bicentenaire de la mort en sera la figure centrale. Animations dans toute la ville avec des figurants et musiciens des groupes de reconstituteurs de Waterloo.

D.A.

Info : charlerooms.be. Réservations au 0467/054.660