Charleroi

Texere Biotech est à la pointe de la technologie médicale.


Depuis quelques mois, la petite entreprise Texere Biotech s’est installée dans le zoning de Frasnes-lez-Gosselies.

Nous sommes allés visité cette PME innovante est à la pointe de la technologie médicale. Au sein de ses infrastructures se trouve une machine unique au monde. Une fois encore, les entreprises de Charleroi démontrent qu’il est tout à fait possible de faire des grandes choses dans la région avec un peu d’argent et des projets.

Que fait-elle ? La start-up produit des greffons osseux grâce à une fabrication entièrement robotisée. Le procédé Texere augmente le recyclage du tissu d’un facteur 2 à 3 par rapport aux technologies actuelles. Pour dire simple, ils ont mis en place une ligne robotisée qui permet de traiter des matières premières humaines afin de les recycler en produits osseux universels, utilisable dans la plupart des actes chirurgicaux quotidiens. L’entreprise reçoit des têtes fémorales des banques de tissus, la machine les découpe en cubes réguliers qui peuvent servir de greffons d’os, ou être réduit en poudre.
P our l’instant , la fabrication de ces cubes d’os est manuelle, l’idée est donc de robotiser cette production afin que la fabrication soit plus importante et totalement de le même taille. À partir d’une tête fémorale, ils obtiennent 3 à 4 fois plus de blocs osseux utilisables

L’outil est rapide et offre une meilleure qualité à un coût inférieur. Pour la start-up, l’objectif est la réduction des coûts, ils travaillent en sous-traitance avec les banques de bande de tissu et les hôpitaux. “Nous avons un concept commercial qui est de vendre et de produire pour l’Europe. Mais nous voulons aussi exporter nos technologies de machine dans des pays en développement comme le Japon”, explique Mr Dufrane, le co-fondateur de Texere Biotech

Ils ne leur manquent que les autorisations pour se lancer. Ils devraient très bientôt démarrer leur chaîne. C’est ici, à Charleroi, qu’une belle avancée technologique se déroule