C’est le trait d’union entre la fin du printemps et le début de l’été ; c’est, symboliquement, la charnière entre la pandémie de coronavirus et un véritable retour à la normale. Le Big Five du solstice d’été, à Charleroi, c’est surtout cette union de la Fête de la Musique et de la Brocante des Quais. La centaine de concerts et animations musicales qui déferle sur la ville pendant quatre jours ne va pas passer sous silence la transformation du grand rendez-vous des chineurs. "La grande nouveauté, elle avait été annoncée, pour notre Brocante des Quais, cette année, c’est évidemment le grand retour de la session nocturne, pour la première fois depuis 2017", entame l’échevine des Fêtes, Babette Jandrain.

Concrètement, la brocante sera donc accessible et ouverte du samedi midi au dimanche en début d’après-midi, avec un focus important dans la nuit du week-end et un petit moment de repos estimé aux alentours de 2 heures du matin. Quelque 200 brocanteurs sont attendus, tout au long d’un parcours qui est, lui aussi, repensé, pour permettre, comme dans les grandes années antérieures, de réaliser une boucle : "Les deux quais, Quai Rimbaud et Quai Verlaine, sont mobilisés", explique l’organisatrice de la Brocante, Anne Jacques, qui développe : "Le parcours sera ensuite prolongé par la rue Puissant d’Agimont, la rue des Peines Perdues, pour arriver sur la rue de Marcinelle, où le Vecteur et l’Horeca local assureront des animations, puis la place Verte". Là, l’Eden et l’ASBL "Charlykingston" organiseront une scène musicale dans le cadre de la Fête de la Musique. Mais, surtout, un festival de food trucks proposera une dizaine de choix de produits de bouche.

Un grand bar sera également accessible au niveau du quai Verlaine, où des DJ-sets assureront l’ambiance. Enfin, une zone du quai concentrera tous les vendeurs de disques, pour une foire au vinyle qui ajoutera à cette atmosphère de retour total à la normale.