Ce vendredi 31 décembre 2021, les pompiers de Fleurus se sont réunis une dernière fois pour dire "au revoir" à leur caserne. Alors que de nouveaux projets étaient prévus pour 2023, le manque de pompiers volontaires a amené l'état major et le conseil de zone à fermer ce poste avancé dès le 1er janvier 2022. Il était déjà volet clos un week-end sur deux en moyenne. 
© FVH

Les hommes du feu seront répartis sur les casernes qui restent ouvertes, il a notamment été question de Beaumont et de Chimay. C'est le poste avancé de Jumet qui interviendra dès lors sur la zone. A terme, deux nouveaux postes devraient voir le jour pour couvrir cette partie du Grand Charleroi, à condition qu'il y ait les pompiers nécessaires pour les faire tourner : une nouvelle façon de faire des gardes (en caserne et non à domicile) pourrait en convaincre certains. Mais la formation, qui prend deux ans (tous les samedis), en décourage beaucoup. La zone de secours Hainaut-Est ne comptait que 98 volontaires réguliers sur les 182 nécessaires, au dernier décompte. 

© FVH

Pour ce dernier adieu, les travailleurs de Fleurus se sont réunis devant le poste avancé, vendredi à 16h30. Des riverains étaient venus les applaudir. Ils ont fermé pour la dernière fois le volet, et allumé les sirènes de leurs véhicules. Aucun gradé ni élu local n'avait fait le déplacement, rapporte notre correspondant sur place.