Avec pour mission une valorisation paysagère, écologique et sociale des espaces extérieurs publics de la Cité Parc, il est prévu de renforcer et d'augmenter la biodiversité et les espaces verts et ce, sur trois paysages différents sur le site. Ceux-ci sont les espaces habités, le cœur paysager et les vergers participatifs.

Grâce à la mise en place d'une gestion différenciée des espaces verts et la création de ces vergers participatifs c'est un partenariat avec l'Atelier 85 qui se poursuit. "Un des avantages d’une gestion différenciée est la restauration des milieux ombragés qui permettront un refroidissement de l’atmosphère ambiante. En période de fortes chaleurs, il fera ainsi plus respirable. La capacité de rétention des eaux pluviales sur le site sera renforcée : les risques d’inondations en cas de fortes pluies seront encore moindres," nous communique-t-on à La Sambrienne.

Concrètement, cela se traduit notamment par des tontes moins fréquentes sur certaines zones. Cette gestion différenciée permettra, à terme, de réduire non seulement les coûts mais aussi les efforts d'entretien. "Ainsi, plusieurs réunions de travail ont été organisées avec La Sambrienne, la Ville de Charleroi et l’ASBL Charleroi Nature. Suite à cela, et dans le cadre du marché public actuellement en cours pour La Sambrienne avec l’Atelier 85, un projet pilote de tontes différenciées a démarré à la Cité Parc. Il permettra donc de développer la nature en ville mais également de réduire à terme les charges locatives. L’apparition de champs fleuris diminuera l’utilisation des pesticides et favorisera la biodiversité."