La Commission européenne a annoncé mercredi avoir donné son feu vert à la recapitalisation de BSCA, la société gestionnaire de l'aéroport de Charleroi, dans le cadre du plan de relance de l'aéroport décidé au printemps dernier. Vu qu'il comprend un effort de la part de l'actionnaire public, l'UE devait vérifier si le soutien respecte bien les règles encadrant les aides d'Etat. Ces règles ont été assouplies pour traverser la pandémie.

La Commission indique mercredi avoir approuvé "une mesure belge d'un montant de 9,8 millions d'euros" au bénéfice de BSCA. L'augmentation totale de capital prévue est de 30 millions, avec deux injections successives de capital du principal actionnaire privé Belgian Airports.

Le CA de BSCA avait estimé en mars dernier qu'un apport de 40 millions supplémentaires était nécessaire afin de reconstituer des fonds propres. Les 10 millions restants prendraient, selon le plan de relance, la forme d'un abandon de créance de la part de la SOWAER.