CDH et MR tirent un bilan positif de leur travail à la tête de la commune

LOBBES “Chaque commune doit déposer sa déclaration de politique générale en début de législature”, précise Marcel Basile (CDH), le bourgmestre. “On s’est fixé une série d’objectifs.”

Le premier point de ce document portait sur la participation citoyenne, d’après le maïeur. “On a impliqué les Lobbains dans la gestion de leur commune, notamment grâce au plan de mobilité. Grâce aux subsides, on a également pu engager un conseiller en la matière. On a aussi aménagé les trottoirs et les sentiers afin de réaliser une boucle au sein de la commune. On a mis en place un réseau entre les quartiers.”

Mais la fierté du bourgmestre, au cours de la mandature écoulée, concerne la mise en place du plan communal de développement rural (PCDR) : “C’est un travail de longue haleine. Cela permet de développer la commune en respectant son caractère rural. On a réalisé des concertations par quartier. On peut profiter de subsides de la part du Gouvernement wallon pour soutenir nos différents projets”.

Au niveau écologique, Marcel Basile est également satisfait : “On s’est inscrit dans un projet global de développement durable. On a engagé un conseiller environnement grâce à la Région. Dans le cadre du plan Ureba, on a notamment reçu un million d’euros pour l’isolation de bâtiments.”

La commune a également travaillé au niveau de l’emploi. “On a acquis une ferme”, précise Francis Demanet (MR), le président du CPAS, qui fait partie de la majorité. “Il y a eu la création d’une régie de quartier rurale. On a décidé d’y installer un beau projet de réinsertion par l’emploi d’un public en décrochage. On a connu plusieurs succès. On espère développer l’expérience en proposant d’autres aides. Il y a également la création de cinq logements pour des familles nombreuses sur le même site.”

Pour le futur, les responsables politiques ont d’autres grands projets comme le réaménagement de l’Abbaye.



© La Dernière Heure 2012