Charleroi Des chiffres encourageants pour 2018, et le début de l’année 2019 se présente bien !

Pour Charleroi en 2018, 31 744 crimes et délits recensés dans les statistiques de la police fédérale. Ce chiffre, en baisse continue depuis cinq ans (-17,2 %) est, en fait, encourageant. Les vols et extorsions représentent un tiers du total, avec principalement des vols dans les voitures (10 % de l’ensemble des délits, -30 % depuis 2013) et des cambriolages (7,5 % du total, -54 % depuis 2013). Les vols à main armée ont aussi baissé de moitié, même s’il y en a toujours un tous les deux jours à Charleroi. La zone est également touchée par des "infractions contre l’intégrité physique" (bagarres, coups, violence), qui représentent 9,4 % de la criminalité. Les affaires liées aux drogues, elles, étonnamment, ne comptent que pour 2,7 % des délits.

Cependant, avec 102 km² (7 % du total des arrondissements Charleroi et Thuin) et 202 000 habitants (35 % des arrondissements), c’est à Charleroi que plus de la moitié des délits se produisent : 52 % pour être précis. On analyse la situation avec le porte-parole de la police locale de Charleroi, David Quinaux.