Isabelle Lambert est accusée d'avoir porté deux coups de couteau mortels, dans l'épaule et le thorax de son compagnon Franck Frissen, le 15 mai 2015 à Lodelinsart. Elle ne se souvient pas des faits mais ne conteste pas sa culpabilité car, ce soir-là, ils étaient deux dans l'appartement.

A la suite des témoignages des proches de la victime, notamment de ses anciennes compagnes, Me Geoffroy Huez estime qu'il peut poser la question de l'excuse de provocation. L'une d'elle a même déclaré qu'elle avait failli poignarder la victime à l'époque, lors d'une dispute.

Mercredi, la cour auditionnera les proches de l'accusée, Isabelle Lambert qui comparaît libre à son procès. Les plaidoiries sur la culpabilité débuteront dès l'après-midi.