Alain Destexhe a perdu son pari : présentes presque partout, et à tous les niveaux de pouvoir, ses listes n’ont pas réussi à convaincre. À tel point qu’il a annoncé qu’il se retirait de la présidence de son parti, même s’il a assuré que le mouvement continuerait à exister. 


Chez nous, la liste Destexhe a fait 1.12 % des voix aux fédérales. Patricia Potigny et Laurent Doucy, respectivement députée sortante et ex-échevin à Gerpinnes, n’arrivent pas à deux aux 1.500 voix de préférence : 1.146 pour elle, 324 pour lui. 

Pour Laurent Doucy, c’est trois fois moins que son score personnel aux communales de 2018. 

Pour Patricia Potigny, par contre, c’est cinq fois plus qu’aux régionales de 2014... mais ça n'a pas suffi, loin de là. 

Les deux élus ont quitté le MR, comme Alain Destexhe, pour tenter leur chance seuls : le pari est raté, c’est la destexhonfiture totale, ils repartent avec rien du tout.