Le centre de formations peut enfin jouir d’une nouvelle façade

CHARLEROI La Funoc peut enfin se targuer d’avoir une nouvelle façade. Une devanture aguichante qui devrait coller parfaitement avec les différents projets de revitalisation et de dynamisation de Charleroi. Pourtant, cela n’a pas été de tout repos.

“Le lancement des travaux a pris quelques années”, précise Joëlle Van Gasse, la directrice du site carolo. “Les affaires de la ville ont quelque peu ralenti les démarches administratives nécessaires. Entre-temps, le bâtiment est passé de la Régie à la propriété de la ville. Le bail emphytéotique s’est transformé en convention de concession.”

La Funoc a donc pu prendre en charge le dossier et entamer une procédure afin d’évoluer les travaux, avant de lancer un marché. “C’est la société Tolio qui a été retenue en 2010 pour exécuter le chantier, sous la supervision d’Igretec.”

Les travaux ont débuté en décembre 2010. Ils se sont achevés en mai dernier, pour le plus grand plaisir des responsables du centre de formations. “C’est comme le cahier des charges le stipulait. Le coût de la rénovation et d’embellissement se monte à 400.000 €.”

Les travaux ne sont pas terminés pour autant. Il reste l’isolation de la toiture; l’installation des châssis double vitrage à l’arrière du bâtiment, la rénovation de la façade arrière et les travaux de maintenance et de mise en conformité.

La nouvelle façade, aux teintes orange qui se marient parfaitement avec la pierre bleue, offre un certain cachet à la bâtisse. L’entrepreneur en charge des travaux avait à cœur de respecter l’architecture existante. “C’est un bâtiment de 1939 qui doit ses lignes sobres à l’architecte Oscar Quinaux. Graphiquement, il y avait une volonté de conserver le profil horizontal et coloré.”

La Funoc va donc pouvoir poursuivre sa mission en matière de formations, avec ses 1.500 élèves.



© La Dernière Heure 2011