Entre 2016 et 2018, le prévenu a été le bourreau du fils de son ex-femme. Adolescent, ce dernier avait décidé de rester auprès de son beau-père après une séparation. Daniel en avait profité pour passer à l’acte…

C’est après avoir quitté le domicile de son beau-père que le jeune garçon a confié à ses proches les abus dont il a été victime avant de courageusement dénoncer les faits à la police en novembre 2018.

Outre les nombreux abus commis sur la victime alors que Daniel dormait avec elle dans le même lit (par manque de place suite à des travaux, expliquait-il), ce dernier lui a également envoyé des messages troublants. "Tu veux bien venir vers moi pour me masser le dos", "Tu viens me faire un gros bisou" ou encore "aucune fille ne pourra jamais t’aimer comme je t’aime."

Daniel affirmait que la version de son ex-beau-fils n’est que mensonge. "Ce ne sont que des mensonges, tout simplement. Je ne sais pas pourquoi il fait ça. Ça a changé une fois que je me suis mis en travers de sa relation avec sa petite amie de l’époque. Je suppose que c’est à cause de ça."

Pour le parquet, les dires de la victime étaient crédibles et pas du tout exagérés. Et c’est bien le beau-père qui insistait pour que la victime dorme avec lui. Sans oublier cette forme d’amour et de jalousie jugée inappropriée.

Une peine pas inférieure à 6 ans de prison avait été sollicitée. Peine qui a été prononcée ce mercredi matin, sans la moindre mesure de faveur. De peu, Daniel échappe à l’arrestation immédiate.