La cour d'assises du Hainaut a auditionné, vendredi, la maman des deux hommes accusés d'un vol avec meurtre, commis le 23 octobre 2017 à Charleroi. Anthony Maitrot est en aveux d'avoir commis un vol chez Christiane Thys et de l'avoir tuée par strangulation et coups de couteau. Il prétend que son frère, Youri Fleron, est le commanditaire du vol mais ce dernier conteste.

La maman des deux accusés est venue témoigner devant la cour. Mère de cinq enfants, fruits de cinq liaisons différentes, cette dame aurait joué un rôle dans cette affaire puisqu'elle aurait servi d'intermédiaire entre ses deux fils, incarcérés dans deux prisons différentes. 

Youri est son aîné. Le père du garçon est mort dans un accident de moto alors que Youri était âgé de deux ans. Très nerveux tous les deux, ils avaient du mal à s'entendre. Youri a été placé très jeune. Elle a rencontré d'autres hommes et eu d'autres enfants, dont Anthony qui fut aussi placé très jeune. Anthony n'a jamais connu son papa. 

Elle raconte qu'Anthony avait tenté de tuer sa petite soeur en l'étranglant et qu'il pouvait se montrer violent avec elle. "Jeune, il a sorti un cutter devant le juge pour se taillader les bras", dit-elle au sujet du plus jeune des accusés. Quand elle a appris, de la compagne de Youri, qu'Anthony avait tué Christiane Thys, la maman n'a plus voulu voir son fils mais elle n'est pas allée le dénoncer à la police car, dit-elle, elle a pris peur. 

Le témoin confirme qu'elle ne voulait pas aller voir Anthony en prison en raison de son geste. "Un policier m'a fait passer un message, lui demandant d'aller le voir mais je n'étais pas prête", a-t-elle déclaré sous serment devant la cour. Par contre, les visites dans la prison où se trouvait Youri étaient fréquentes. "Youri m'a dit de ne pas laisser tomber Anthony, d'aller le voir et de lui demander de dire toute la vérité, ajoutant qu'il ne voulait pas aller quinze ans en prison pour quelque chose qu'il n'avait pas fait". 

Le 4 mai 2018, elle a rendu visite à ses deux fils, à Jamioulx et à Nivelles. Curieusement, Anthony a changé de version et n'a plus chargé son frère. "J'ai répété ce que Youri m'avait dit", dit-elle. La maman est retournée voir Anthony, à plusieurs reprises, à la prison car "malgré ce qu'il a fait, il reste mon fils". Mais elle ajoute qu'il rigole tout le temps à chaque visite, ce qui l'agace sérieusement. "Chaque fois que je vais voir Youri en visite, il pleure car il dit qu'il n'a rien fait et qu'il n'a rien à voir là-dedans", poursuit la maman des accusés. 

Me Couquelet a pris la parole pour Anthony qui conteste les déclarations de sa maman. "Il n'a jamais ri et il est complètement désespéré, encore plus après ce témoignage", a déclaré l'avocate. Anthony est en aveux du vol et du crime mais il soutient que le vol a été commandité par son frère, ce que Youri conteste depuis le début.