Océane M., jeune mère de deux enfants, est poursuivie pour des faits de maltraitances, qu’elle conteste fermement.

La jeune femme tombe accidentellement enceinte à l’âge de 16 ans. La petite Lisa (prénom d’emprunt) voit le jour en octobre 2015. Le père d’Océane accepte mal cette grossesse et met sur le champ sa fille dehors, qui se retrouve, du jour au lendemain, sans rien. La jeune mère fait la connaissance de Mehdi et le couple décide de vivre ensemble. Océane accouche de Melissa (prénom d’emprunt) en janvier 2018. 

Quelques mois plus tard, le calvaire de Lisa débute. Son beau-père lui porte des coups, notamment avec une claquette. De nombreux bleus sont également constatés sur le corps de la gamine âgée de 4 ans et même une brûlure sur la plante du pied. Sa mère, dans le déni, ne signale aucune violence à la police. Il faut attendre la réaction du grand-père de la petite, qui lui se rend à la police pour porter plainte. Lisa est placée en famille d’accueil et Océane et Mehdi doivent comparaître devant la justice. La mère de famille est placée en détention préventive, mais impossible de mettre la main sur Mehdi, qui a pris la fuite en France. "Quand j’ai constaté qu’il frappait ma fille, je l’ai foutu à la porte. Je n’ai plus aucune nouvelle depuis", précise Océane.

La mère conteste avoir porté des coups et nie également avoir privé sa fille d’aliments et de soins. D’après le ministère public, Océane aurait dû prévenir la police des agissements de son compagnon. Une requalification des coups en non-assistance à personne en danger n’est pas exclue. Une peine de deux ans de prison est requise contre Océane et Mehdi, jugé par défaut. Me Colin, avocate d’Océane, plaide un acquittement pour les deux préventions et une suspension du prononcé si les faits sont requalifiés. Jugement le 14 janvier.