Cette opération a eu lieu dans le cadre d'une enquête débutée fin juillet, à la suite de la saisie de 1.000 plants de cannabis à Anderlecht. Ce sont les pompiers de Bruxelles qui, intervenant pour un incendie dans un garage, avaient fait la découverte.

L'enquête s'est poursuivie concernant les locataires de ce garage et a permis de localiser deux autres plantations possibles du côté de Charleroi. Quatre perquisitions ont alors été effectuées. Elles ont permis de découvrir deux plantations supplémentaires.

Par ailleurs, les services de police ont aussi trouvé, lors de ces perquisitions, une "effriteuse" industrielle et une dépanneuse.

Le locataire du garage à Anderlecht, interpellé fin juillet, se trouve toujours sous mandat d'arrêt.