Le développement de la Cité Parc à Marcinelle se poursuit. Avec l'installation de la Régie de Quartiers dans la cité c'est un nouvel opérateur socio-professionnel qui s'y installe.

La Régie de Quartier est le fruit de la collaboration de trois services complémentaires composé de La Sambrienne, du CPAS et de la ville de Charleroi.

Si l'installation au cœur de la cité marcinelloise a pu se faire c'est grâce à la mise à disposition des anciens locaux de la direction technique de la société de logement. Elle-même partie à Montignies-sur-Sambre.

Au fil des années, les activités de la Régie de Quartier n'ont cessé de prendre de plus en plus d'importance dans le quotidien des citoyens. Actuellement, la Régie compte 7 services d'actions citoyennes réparties dans différents quartiers de la ville de Charleroi. Son action, en tant qu'organisme reconnu par la Région Wallonne, s'articule d'une part autour de l'insertion socioprofessionnelle en accueillant chaque année une centaine de stagiaires et d'autre part en veillant à l'amélioration de la qualité de vie dans les endroits où elle compte une antenne. Sur le terrain cela se traduit par des chantiers techniques de type rénovation de logements.

Outre ces deux missions, la Régie de Quartier propose également un accompagnement des locataires de proximité dans leurs démarches administratives.

Ce déménagement permettra désormais de profiter de locaux plus adaptés ainsi que de plus grands espaces de formation et de stockage de matériel. "Les bâtiments correspondent exactement aux activités que nous proposons. Nous sommes à la fois au cœur du quartier où on agit et de concilier à la fois les objectifs pédagogiques et techniques. C'est aussi important pour la coordination d'être à côté d'un service d'actions citoyennes," explique Sylvie Lambinon, directrice de la Régie de Quartier de Charleroi.

Le choix de s'implanter dans la Cité parc n'est pas anodin. En effet, avec près de 1.000 logements de La Sambrienne, le développement de la vie de quartier semble être une priorité pour un mieux vivre ensemble. Ces dernières années, des dizaines de projets ont pu y voir le jour. Chose importante pour Julie Patte échevine des quartiers. "La Régie de Quartier joue un rôle important de cohésion et d'émulation sociale dans la vie des 7 quartiers qu'elle occupe. Voir un tel outil s'enraciner dans la Cité Parc fait sens. Cela permettra aux habitants d'avoir un point de repère et un lieu de formation à deux pas de chez eux". De son côté, le président du CPAS Philippe Van Cauwenberghe c'est aussi la continuité d'un projet social qui se poursuit. "Dans les missions de remise à l'emploi, il est important de donner des perspectives aux stagiaires en leur permettant l'accès à des emplois stables."

Pour le président de la Sambrienne, Maxime Felon, la présence au sein des cités et le développement de projets est un plus que la société de logements sociaux de Charleroi Gerpinnes poursuit en mettant notamment des locaux à disposition comme elle le fait de plus en plus pour des acteurs de la vie associative carolo.

Les personnes souhaitant suivre une formation peuvent prendre contact avec l'un des sept services d'actions citoyennes. Les entrées se font en continu.