Les inondations de juillet dernier ont fortement impacté les communes à divers degrés. Dans notre région, Ham-sur-Heure/Nalinnes et Aiseau-Presles ont été particulièrement touchées.

Afin de remédier et d'aider les communes une somme de 22,1 millions d'euros a été débloquée. Pour la région du grand Charleroi on peut compter sur 910.000 euros.

Les sommes allouées aux communes de la région varient entre 29.622 euros pour Anderlues et 111.520 euros pour Ham-sur-Heure/Nalinnes. La ville de Charleroi disposera quant à elle de 76.504 euros. Aiseau-Presles pourra compter sur 86.301 euros pour lutter contre les inondations.

Les aides financières ont différentes affectations. Ces affectations sont fixées dans un plan d'actions. Tout d'abord en ce qui concerne la prévention, un ensemble mesures pour prévenir la localisation de nouveaux récepteurs de risque ou des récepteurs de risque supplémentaires dans les zones inondables. Cela se traduit par des politiques d'aménagement du territoire ou de la réglementation.

Sont aussi prévues des mesures de protection à la fois structurelles et non structurelles, afin de réduire la probabilité des inondations à un emplacement spécifique.

La préparation est aussi concernée. Cela consiste à Informer la population sur les risques d'inondation et les mesures à prendre dans le cas d'une inondation, y compris la gestion de crise (intervention d'urgence): élaborer des plans d'intervention d'urgence dans le cas d'inondation.

La prévention et les alertes sont également prévues dans le plan de la Région Wallonne. Cela englobe les mesures destinées à établir ou à renforcer la prévision des crues et/ou les systèmes d'alerte.

En cas d'inondations, un chapitre réparation et analyse post crise est aussi au programme de l'aide wallonne.