La bourgmestre locale, Caroline Taquin (MR), s'en était réjouie dans nos pages, puisqu'elle tentait depuis de nombreuses années de convaincre les autorités régionales d'investir dans ce carrefour, qui est dans un état lamentable au niveau de la route, des trottoirs, des marquages au sol et dont les feux ne sont plus aux normes - il n'y a même pas d'affichage lumineux pour les piétons.
    
Le SPW nous est revenu ce lundi matin avec quelques précisions supplémentaires: "Les déviations sont prêtes suite à la réunion préalable avec la commune, la police et le SPW", explique Serge Toussaint, le porte-parole Mobilité & Infrastructures. Pour un budget de 400.000€ TVAC, le SPW prévoit d'agrandir les trottoirs, d'installer un sas vélo (un espace devant les voitures aux feux), créer un tourne-à-gauche et bien sûr remplacer entièrement les feux de signalisation. "Il y aura peut-être un délai, à cause du covid, pour la commande de ces feux de signalisation. En fonction de quand ils arriveront, le chantier pourra commencer mi-mai ou début août." Le chantier, qui devait initialement durer 60 jours, pourrait ne durer que 25 à 30 jours, a demandé l'entrepreneur en charge.