Le 31 mars 2018 à Charleroi, Jean-Marie a été victime de coups par Mustafa. Ce dernier, au volant de sa voiture, avait dépassé la compagne de Jean-Marie par la droite. Après des klaxons et des appels de phare, Mustafa sortait furibond de cette voiture pour asséner plusieurs coups de poing et de pied à Jean-Marie.

Malgré le témoignage de Jean-Marie et de son épouse, Mustafa niait catégoriquement être l’auteur des coups. Pour confirmer son innocence, le prévenu faisait état d’une vidéo filmée par lui-même, montrant Jean-Marie avec le visage en sang. « Je ne t’ai jamais touché, je m’appelle Mustafa. Tu peux appeler qui tu veux, il y a aucun souci puisque je ne t’ai rien fait », dit Mustafa dans la vidéo. Grâce à cet élément, Mustafa se montrait confiant sur son acquittement.

Pour le parquet, cette vidéo montrait simplement la seconde partie de la scène, la moins importante du dossier. La substitute Marr restait convaincue que les coups ont été portés avant la vidéo, par Mustafa. « La victime et sa compagne confirment les faits. Il y a des constatations policières et médicales qui confirment l’existence de coups. »

Une peine de 6 mois de prison ferme était requise contre Mustafa, qui ne peut plus obtenir le moindre sursis à cause de son casier judiciaire. Finalement, ce dernier écope d’une peine de travail de 120 heures. Une peine d’un an de prison est prévue, au cas où Mustafa n'exécute pas les heures de travail.