La ville de Charleroi va augmenter le tirage de son périodique d’information, le Charleroi magazine. Il est actuellement imprimé à 110.000 exemplaires. Afin de couvrir la totalité des boites postales et d’approvisionner des lieux publics, il est prévu de passer à 112.000, une hausse dont l’impact financier sera minime (moins de 2.000 euros par an) par rapport à un budget de près de 120.000 euros. Comme le précise le bourgmestre Paul Magnette dans une réponse écrite à la question du conseiller indépendant Nicolas Kramvoussanos, le coût d’un numéro est de 23.710 euros TVA comprise. Cinq parutions sont prévues, au rythme d’une tous les deux mois environ sauf durant les congés d’été où une pause est marquée. Le numéro d’avril vient de sortir, avec un point spécial sur la vaccination.

Dans un souci de visibilité, la ville a opté pour des distributions isolées en toutes boîtes : "son magazine bimestriel n’est ainsi associé à aucune autre publication, et quand c’est le cas, il n’est pas encarté dans le paquet mais séparé pour pouvoir être clairement identifié", selon le bourgmestre. Un partenaire privé est chargé de la diffusion. "Les plaintes pour des non-distributions se résument à une dizaine par numéro", selon Magnette. "Dès que la ville en est informée, des mesures sont prises afin d’acheminer le magazine à destination ». Au-delà des toutes boîtes, le bulletin d’infos est disponible dans les maisons citoyennes et les hôpitaux. Enfin, une version numérique est accessible sur le portail web de la ville.