Deux chorégraphes seront mis à l’honneur demain au Palais des Beaux-Arts

CHARLEROI Dans le cadre de sa saison actuelle, le centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles Charleroi/Danses accueille le Ballet national de Marseille demain soir. C’est l’occasion pour lui de recevoir son précédent directeur artistique Frédéric Flamand. Ce dernier revient dans la métropole avec deux spectacles, Organizing demons et Double points : extremalism.

Le premier est l’œuvre du chorégraphe israélien Emanuel Gat. Le public découvrira son style raffiné, robuste, sensuel et audacieux. “Ma danse est un système de mouvements. Un ballet, pour moi, est une organisation de relations entre les gens”, explique-t-il. Dans Organizing demons, il veut montrer les tensions qui existent entre des systèmes prédéterminés et leurs manifestations en temps réel.

Le deuxième spectacle a été mis sur pied par le chorégraphe italien Emio Greco e le metteur en scène hollandais Pieter Scholten. Double points : extremalism est une danse virtuose, sensuelle et très ingénieuse.

“Notre pièce est inspirée par la compagnie qui est basée à Marseille. C’est un corps social qui y vit”, précise Emio Greco. “Il s’agit d’une ode à la ville. La musique de La Marseillaise est d’ailleurs intégrée au spectacle. C’est une célébration.”

Les douze danseurs évolueront au milieu des références à la cité phocéenne. “Nous proposons un tour de Marseille comme les touristes le feraient. On montre aussi comment la ville est actuellement. Il faut savoir qu’il y a des travaux puisqu’elle sera capitale européenne de la culture en 2013. Il y a donc un côté chaotique que nous mettons en avant.”

Collaborer avec le Ballet national de Marseille a toujours été un rêve pour l’Italien. “C’est comme un temple. J’ai suivi ma formation de danseur à Cannes et ce nom résonnait déjà très fort dans le milieu artistique. Aujourd’hui, Frédéric Flamand a ramené le calme après une période plus chahutée. C’était donc le bon moment pour Pieter Scholten et moi de développer notre projet.”

Cette double création est à voir demain dès 20 h 30 au Palais des Beaux-Arts de Charleroi (réservations au 071/31.12.12). Un atelier public est organisé à 19 h 30 autour d’Organizing demons. La participation est gratuite mais il est demandé de s’inscrire par mail à tatiana@charleroi-danses.be.



© La Dernière Heure 2012